Escale nature à Leuken


Sortant d’Arnhem, nous empruntons le Wall, un bras du Rhin qui connait un trafic intense. En matière de cohabitation avec les péniches, nous n’avions rien vu ! Nous sommes constamment dépassés par des monuments qui naviguent à vive allure. Jusqu’à quatre péniches se croisent en même temps*, nous obligeant à nous tenir tout près des berges ou des balises. Un porte containers double Némo à moins de quatre mètres : petite frayeur ! Après avoir dépassé Nijmegen, un canal qui rejoint la Meuse nous délivrera de ce tronçon très fréquenté par le fret . Après l’écluse de Heumen, nous naviguons désormais sur la Meuse, toujours montants, mais contre un faible courant, peu perceptible. Une journée de navigation sur un fleuve large et paisible, dont l’escale du soir sera Leuken. Pour varier les plaisirs, nous décidons d’ignorer le port et de nous amarrer en pleine nature. Bien que de multiples plans d’eau (lacs formés par des bras morts de la Meuse) nous y invitent, il n’y a aucun ponton, même rudimentaire, qui nous permettrait de nous amarrer. La météo pour la nuit à venir étant particulièrement clémente, nous prenons le risque de stationner en bord d’une simple berge, amarrés aux arbres. Le fond du lac est ici peu profond, et nous ne pouvons nous permettre de nous en approcher d’avantage : Le Zodiac, calé entre Némo et la berge, nous servira d’écarteur et de protection pendant la nuit. Mouillage quand même un peu scabreux, que seule une absence totale de vent nous aura permis. Réveillés par les multiples espèces d’oiseaux qui peuplent les lieux, nous démarrerons au matin direction : Asselt. * Certaines péniches affichent leur carré bleu, signe qu’il faut les croiser par tribord.

Vidéo


55 vues0 commentaire

033  (0) 6 81 34 78 48

Facebook   >

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now